# Accueil

# ssbsong2      /      # Skins : Indians | Rose | Rouge

jeudi 24 mai 2007

Pump up the JAMC

Je constate un peu affolé que le temps a filé depuis mon dernier post. Dans l'intervalle j'ai fêté mes 33 ans avec des amis, j'ai passé quelques jours avec ma Dulcinée en Bourgogne et fais pas mal de vaisselles.
Je suis en train d'écouter Neon Bible d'Arcade Fire. Ca me donne envie d'en dire un mot. A l'époque de la sortie de Funeral, je n’étais pas convaincu. Pas fan des Talking Heads qu'il me semblait retrouver dans leur musique, Arcade Fire me renvoyait l'image d'une musique des années 80 que j'avais ignorée. Et puis, sans doute poussé par l'emballement autour du disque, j'ai fini par me le procurer et il a tourné pendant des jours et des jours. Cet album reste toujours une source intarissable d’émerveillement et surtout de bonheur.
Je crois que comme beaucoup de gens qui aiment ce groupe c'est l'énergie festive qu'il dégage qui me touche le plus. Il y a une vraie puissance dans leur musique, une certaine grandiloquence aussi.
Neon Bible m'a d'abord laissé un peu froid et puis même punition... je crois que je suis fan.
Un ami m'a récemment parlé des concerts à emporter, je ne sais pas si vous connaissez, mais je vous les conseille. Voici le concert à emporter d'Arcade Fire, bonne illustration de cette énergie dont je parle.
Au fait, j'ai appris la participation de The Jesus and Mary Chain au festival Rock en Seine. J'ai appris par la même occasion leur reformation récente. JAMC, comme j’ai pu constater qu'on les appelle sur le web, c'est le premier concert - significatif et avouable - que j'ai vu de ma vie. Je pense que c'était en 92, l'année du bac. Ca se passait au Rockstore de Montpellier. Je me souviens que Thousand Yard Stares faisait la première partie et que je trouvais ça puissant. Et puis ça a commencé : lumières froides, fumigènes, une silhouette tout en cheveux et Gibson perchée je ne sais plus trop comment un peu au dessus de la scène, et soudain le son, une déferlante, une puissance sidérante, vrillant les oreilles et faisant accélérer le coeur. Je me souviens de ce concert comme un des meilleurs que j'ai vu. La fumisterie grandiose des frangins Reid rois du shoegazing qui, dans cette économie de gestes, arrivaient à produire un son surpuissant.
Je me souviens de mon corps frêle au milieu de corps suant la bière dans un pogo plutôt bon enfant, de perdre mes lunettes et de renoncer à m’en inquiéter pour profiter du concert, puis d’un gars me tapant sur l’épaule et, chose totalement improbable, me tendant gentiment mes lunettes intactes.
Un peu con, je me souviens que le lendemain au lycée je répétais à qui voulait bien l'entendre "j'en ai encore les oreilles qui bourdonnent".

Happy when it rains lors du concert de la reformation :

Putain je crois que je vais aller voir Arcade Fire et JAMC à Rock en Seine.

3 commentaire(s):

Anonyme a dit…

J'ai achete Neon Bible la semaine derniere. J'ai besoin de l'ecouter plus pour l'apprecier. A premiere ecoute, c'est moins la claque qu'avec Funeral. J'ai aussi achete le Silver Jews de 2005. J'adore Silver Jews.
Sur l'excellent site de l'excellente radio NPR americaine (National Public Radio), il y a un concert d'Arcade Fire:
http://www.npr.org/templates/story/story.php?storyId=7273765
Allez, raconte-nous le concert de JAMC si ty y vas!

romain a dit…

le blog a bouffe mon lien. je le refais avec tinyurl.
http://tinyurl.com/2p59he

romain a dit…

lien direct vers le mp3:
http://tinyurl.com/25ntyx